LMNP : un vrai couteau suisse !

Le statut LMNP (Loueur Meublé Non Professionnel) est un statut fiscal régissant la location de logements meublés, occupés à titre de résidence principale par un ou des locataires. L’investissement locatif en LMNP consiste donc à acquérir un bien immobilier meublé et à le mettre en location. Les revenus ainsi générés bénéficient d’une fiscalité avantageuse, grâce à l’abattement forfaitaire de 50% appliqué directement.

Autre atout, le cadre juridique, et notamment la durée du bail, qui est plus souple. Si l’investisseur opte pour un meublé en résidence-services, il peut en plus bénéficier d’une  réduction d’impôt de 11% sur le prix d’acquisition, avantage concédé par l’amendement Censi-Bouvard.

Pour bénéficier du cadre fiscal du statut LMNP, il faut cependant respecter plusieurs conditions :

  • acheter un logement décent et le louer meublé, au sens de la loi
  • générer moins de 23.000 € de recettes annuelles au titre de l’activité de loueur en meublé ou tirer moins de 50 % de ses revenus globaux à partir de cette activité
  • ne pas être inscrit au registre du commerce et des sociétés (RCS)

L’objectif est que le propriétaire n’occupant pas les biens, il les loue pour améliorer sa propre situation financière personnelle en réduisant ses impôts et en se constituant un patrimoine. Par rapport à d’autres dispositifs de défiscalisation, le statut de Loueur en Meublé Non Professionnel (LMNP) peut être accessible au plus grand nombre : on peut trouver des chambres d’étudiants pour moins de 50.000 €…